Les figurants

Les spécimens présentés ici sont le résultat de différentes missions d’observation.
Malgré un protocole d’approche rigoureux, les chances de les croiser restent aléatoires, variant en fonction de leur vitesse de déplacement, leur direction, ainsi que le caractère imprévisible de leurs trajectoires.
La plupart semble aller et venir en silence d’un lieu à l’autre, suivant des routines bien établies et dans un but précis...qui reste à découvrir.
Bien que partageant le même territoire, nous n’avons noté de contact d’aucune nature entre congénères. Notons toutefois, chez les plus jeunes, l’usage compulsif d’un étrange boitier, sorte de prothèse. Il semble que nous n’ayons pas à faire à des animaux sociaux, et s’ils appartiennent à la même espèce, chaque individu reste unique et aisément identifiable.
Comment et où se reproduisent-ils ? Disposent-ils d’un langage articulé ?
Quelles sont leurs habitudes alimentaires ?
Autant de questions sans réponses dans l’état actuel de nos connaissances.

Brest, 2019